Une image, trente résultats ...

Objectifs :

Comment le multiple devient-il unique ? Découvrir la technique de la gravure.

Consigne 1 : Reproduis l'image en utilisant la technique de la gravure .

Toutes les productions sont-elles identiques ? Si non, quelles sont les différences ? 

Consigne 2 : Sans modifier ta matrice, réalise le plus d'impressions différentes .

Comment êtes-vous parvenus à produire des images différentes à partir d'une même plaque ?

Willy Ronis, Le garçon à la baguette de pain, 1952, photographie argentique

La gravure : de l'unique au multiple

La gravure est une technique qui permet de reproduire des images (comme l'imprimerie permet de reproduire du texte). On grave sur une matrice qui peut être en cuivre, en zinc, en linoléum, en bois, etc. Une fois la matrice gravée, on "encre" celle-ci et on la dispose dans une presse avec une feuille de papier par dessus (ou un autre support). Il ne reste plus qu'à tourner pour faire passer le tout entre les deux rouleaux. 

Il est aussi possible de réaliser des impressions "à la main" en appliquant une feuille sur la matrice encrée et en pressant avec le poing, la paume de la main ou encore le dos d'une cuillère.

Si la gravure permet de reproduire une même image presque à l'infini (cela dépend de la résistance du matériau choisi pour la matrice), les impressions (appelées "estampes") ne sont pas pour autant toujours similaires. On peut varier la quantité d'encre appliquée, la pression de la presse ou de la main, le support, etc. A partir de l'unique, on peut produire du multiple.

Vocabulaire : 

Gravure : motif exécuté par incision sur une plaque de cuivre, zinc, linoléum, etc. Technique qui permet de reproduire un motif.

Matrice : ce sur quoi on va venir graver.

Support : ce sur quoi on va venir imprimer.

Estampe : le résultat de l'impression.

Quelques exemples de gravures sur un support insolite : 

Adrian Herman, impression sur du chewing-gum.

Louise Bourgeois, impression sur un mouchoir en tissu.

Fernando Vilela, impression directement sur le mur.

Anne Emilie Philippe, impression sur kleenex.

Jean Arp, impression sur papiers déchirés.

Robert Rauschenberg, impression sur plexiglas.

Pierre Alechinsky, impression sur un plan de Paris.

Pierre Alechinsky, impression sur une lettre.

Pour aller plus loin : 

Présente tous tes travaux dans un petit dossier qui prendra la forme de ton choix. Tu incluras dans celui-ci un court texte expliquant ton travail en utilisant les mots de vocabulaire ci-dessus.

©2018 by arts2demain. Proudly created with Wix.com

This site was designed with the
.com
website builder. Create your website today.
Start Now